Le jardin à la française est un style de jardin basé sur la symétrie et le principe de l’ordre dans la nature. Il est généralement considéré comme l’incarnation même des jardins de Versailles conçus au XVIIe siècle par l’architecte paysagiste André Le Nôtre pour Louis XIV et largement copiés par d’autres cours européennes.

Les principes de base

Comme précédemment mentionné, le jardin à la française se base sur le plan géométrique, et la symétrie est très importante. Un axe central perpendiculaire à la maison est souvent intégré dans ce type de jardin. Les chemins ont tendance à être en gravier et bordés de haies taillées et de topiaires disposées selon des motifs symétriques. L’eau est généralement un élément clé de l’aménagement des jardins à la française et de nombreuses piscines rondes et de longs rectangles d’eau seront incorporés, le reflet de l’eau ajoutant à la symétrie et la tranquillité de la scène. Les fontaines et les cascades sont également très courantes. Près de la maison, la plantation est maintenue basse (pas d’arbres) et tend à se composer de parterres. Les parterres près de la maison peuvent être très finement structurés et auront tendance à devenir plus simples plus loin de celle-ci. Encore plus loin, les chemins sont souvent bordés d’arbres, qui sont presque toujours manipulés d’une manière ou d’une autre (voir ci-dessous). Les arbres sont plantés en ligne droite, ce qui ajoute de la perspective et renforce la symétrie du jardin. La statuaire est parfois utilisée dans l’aménagement de jardin à la française. Il y a également presque toujours une terrasse d’où il est possible de voir le jardin et sa symétrie par le haut.

Fleurs, arbres et couleurs

Les fleurs ornementales étaient relativement rares dans les jardins à la française au XVIIe siècle, et il y avait une gamme limitée de couleurs : bleu, rose, blanc et mauve. Les couleurs plus vives (jaune, rouge, orange) n’arrivaient que vers 1730, en raison des découvertes botaniques du monde entier apportées en Europe. Les bulbes de tulipes et autres fleurs exotiques venaient de Turquie et des Pays-Bas. Un élément ornemental important à Versailles et dans d’autres jardins était la topiaire, un arbre ou un buisson sculpté en de formes géométriques ou fantastiques, qui était placé en rangée le long des axes principaux du jardin, alternant avec des statues et des vases. Les arbres du parc de Versailles par exemple ont été taillés horizontalement et aplatis au sommet, ce qui leur a donné la forme géométrique souhaitée. Ce n’est qu’au XVIIIe siècle qu’ils ont pu grandir librement.

Les jardins à la française sont donc essentiellement des jardins royaux qui ornent les plus célèbres châteaux de France et qui ont aussi inspiré ceux des autres royautés de toute l’Europe. La symétrie et l’harmonie dans les formes les rendent très classes et très beau à voir.